top of page

Thyroidectomie

C'est l'intervention qui consiste en l'ablation de la thyroïde

La thyroïde agit, en sécrétant des hormones, comme un régulateur des différentes fonctions de l’organisme. On peut la comparer au thermostat général de l’organisme :

  • si elle fonctionne trop on observe une accélération du pouls, du transit intestinal, une perte de poids, une excitation et une agressivité.

  • si elle fonctionne peu ou pas du tout, on observe un ralentissement du pouls, une constipation, une prise de poids, des trous de mémoires et des signes de dépression.
     

La thyroïde peut être atteinte de maladie bénignes et de cancer. A peu près 10% de la population française serait atteinte de maladie bénigne (goitre, nodule, hypo ou hyperthyroïdie).

Les cancers de la thyroïde représentent 10 à 12 % des tumeurs de la thyroïde, ce qui explique les bilans avant de décider d’une intervention. Ils sont de très bon pronostic dans 90% des cas.

Traitement 

En fonction de la pathologie, une ablation d'une partie ou de toute la thyroïde peut être proposée.

Pour adapter la prise en charge, un certains nombres d'examens vous sera prescrit:

  • Dosage des hormones : permet d’affirmer si la thyroïde est en hyper ou hypothyroïdie.

  • L’échographie : permet de définir les nodules palpés ou non et de les mesurer.

  • L’analyse cytologique : faite à partir d’une ponction d’un nodule ( par échographie) et interprétée par un médecin anatomo-pathologiste, elle permet d’orienter vers le diagnostic de cancer.

Après ces examens une intervention pourra vous être proposée.

La thyroïdectomie:

Elle consiste à enlever tout ou partie de la thyroïde.

L'intervention se réalise sous anesthésie générale. L’incision se situe dans un pli du cou. 

Les risques spécifiques de cette chirurgie sont représentées par :

  • Le nerf récurrent : ce nerf chemine le long de la thyroïde est peut être endommagé lorsqu’il adhère à celle ci. La voix devient bitonale et nécessite une rééducation par un orthophoniste. La paralysie des deux nerfs est exceptionnelle, et entraine des troubles respiratoires. 

  • Les glandes parathyroïdes : ce sont de très petites glandes qui gèrent le calcium. Si elles ne sont pas respectées il peut y avoir une hypocalcémie nécessitant un traitement.

  • L’hématome post opératoire est exceptionnel, mais justifie de garder le patient la nuit après l’intervention

Apres Une chirurgie de la thyroïde, un traitement hormonal substitutif peut vous être prescrit. Ce dernier est systématique en cas de thyroïdectomie totale. Cette supplémentation est à vie et vous pouvez ressentir une fatigue en attendant que votre traitement hormonal soit bien équilibré.

 

Au total, ces complications peuvent apparaître dramatiques mais restent exceptionnelles.

Pour plus d'information, vous pouvez télécharger notre fiche d'information:

bottom of page