top of page

La Maladie de Verneuil

 

La maladie de Verneuil tire son nom du chirurgien français Aristide Verneuil qui, en 1854, fut le premier à la décrire. Elle est également connue sous d’autres noms : l’hidradénite ou l’hidrosadénite suppurée.

La maladie de Verneuil est caractérisée par la répétition de poussées inflammatoires qui favorisent le développement de la maladie sous la forme d’un réseau de galeries sous-cutanées, inflammatoires et abcédées, plus ou moins ouvertes à la peau sous la forme d’écoulements purulents. Des cicatrices fibreuses peuvent progressivement prendre la place des lésions inflammatoires.

Le diagnostic de la maladie de Verneuil peut être posé dès lors que les trois critères diagnostiques suivant sont réunis :
- caractère chronique et récidivant ;
- localisations compatibles ;
- aspect compatible des lésions.

 

Très schématiquement : des abcès à répétition au niveau des plis

Le diagnostic est uniquement clinique. Aucun test sanguin ou biopsie ne permet d’affirmer ce diagnostic 

 

Maladie de Verneuil

« Si vous croyez être atteint de la maladie de Verneuil, consultez un dermatologue (spécialiste de la santé de la peau) pour obtenir de plus amples informations »

bottom of page